Test de la station Altec Lansing iMT630 Classic

Sation d'accueil iMT630 ClassicJe teste cette fois une station d’accueil Altec Lansing assez récent (mise sur le marché fin 2011), la iMT630 Classic. Cette station est compatible iPod et iPhone, dont l’iPhone 4. Elle est en vente sur internet entre 80 et 100 euros, ce qui est le prix vraiment standard pour une station d’accueil.

La iMT630 est la remplaçante de la iMT620, qui était une station en générale bien appréciée. La iMT630 est encore plus compacte, dispose d’une autonomie sur batterie plus grande (7h, contre 5 pour la iMT620), mais cette nouvelle génération ne possède pas de tuner FM intégré, autrement dit il ne sera pas possible d’écouter la radio avec la iMT630, ou alors seulement en branchant un iPhone ou un iPod dessus et en accédant à une radio par internet.

 

Mais pour commencer par le commencement la station Altec Lansing iMT630 fait 1.3 kilos, et ses dimensions sont de 33 x 13 x 4 cm en position repliée. Un pied à l’arrière de la station peut en effet être pivoté afin de maintenir celle-ci en position verticale. Et le dock Apple situé sur la façade avant de la station sort de quelques centimètres lorsqu’on appuie dessus, afin de venir y déposer un iPhone ou un iPod. Avec ses 4 cm d’épaisseur la position repliée de la iMT630 est bien pratique pour glisser la station dans un sac de voyage ou dans une valise. De plus le fait qu’il n’y ait aucun élément qui ne dépasse dans cette position est un bon moyen d’éviter de la casse si jamais le transport est un peu brutal… Par contre Altec Lansing ne fournit pas de housse de transport avec la iMT630 (il n’y en avait également pas non plus avec la iMT620), ce que je trouve un peu dommage puisque l’ambition de la iMT630 est clairement d’être une station d’accueil facilement  transportable de partout.

En revanche la batterie lithium-ion intégrée est assez efficace, puisqu’Altec Lansing annonce une autonomie de 7h. Mais il faut toujours prendre ces chiffres avec des pincettes, puisque l’autonomie dépend en fait beaucoup du niveau sonore auquel la station est utilisée. Et donc si le volume est à fond par exemple, ne comptez pas atteindre les 7h d’autonomie !

Et comme toujours, la recharge de l’iPhone ou l’iPod connecté à la station ne fonctionne que lorsque celle-ci est branchée sur le secteur, et non lorsqu’elle fonctionne sur sa batterie.

Compartiment pour la télécommande de la station iMT630J’ai bien aimé la télécommande sans fil qui équipe la iMT630 Classic. Elle est petite mais tient bien dans la main, et propose les réglages exhaustifs de la station : marche / arrêt, volume, fonction Mute (silence), lecture / pause, piste suivante / précédente, navigation dans les menus de l’iPhone et iPod, choix de la source audio (iPod/iPhone ou entrée audio auxiliaire), et sélection du mode d’égaliseur parmi les 3 préenregistrés.

Le rangement de la télécommande a été très bien pensé également, puisqu’elle trouvera sa place dans un compartiment à l’arrière de la station, qui se ferme lorsqu’on replie le pied de la station. Ce compartiment de rangement est vraiment indispensable pour ne pas perdre la télécommande lors de multiples transports, mais la petite trouvaille d’Altec Lansing est d’avoir magnétisé ce compartiment. De  cette manière, dès que la télécommande est placée dans son compartiment elle ne bouge plus, puisqu’elle est aimantée sur les bords. L’intérêt de ce procédé est de pouvoir maintenir la télécommande même lorsque le pied de la station est déplié, mais aussi d’éviter que cette télécommande ne bouge et ne prenne quelques chocs pendant le transport de la station. Une bonne innovation de la part d’Altec Lansing, qui est utile et pas dure à mettre en œuvre !

L’égaliseur audio fonctionne sinon pas trop mal, même si certains modes préenregistrés entrainent un peu plus de saturation du son à fort niveau  que d’autres. Et pour ne pas perdre ses bonnes habitudes, Altec Lansing propose en téléchargement gratuit sur l’App Store une application qui permet de transformer l’écran de l’iPhone / iPod en égaliseur graphique personnalisable, avec 7 bandes à ajuster (l’application s’appelle Music Mood). C’est une bonne idée, et ça permet de compenser dans une certaine mesure l’absence de réglage des basses et des aigus directement sur la station iMT630.Appli Music Mood, de Altec Lansing

L’entrée audio auxiliaire située à l’arrière de la station est au format mini-Jack, comme sur toutes les stations d’accueil pour iPhone/iPod.

Pour finir sur la description de la iMT630 j’évoquerai le design général de cette station, qui ne se démarque pas particulièrement et passera même assez inaperçu à côté d’autres modèles de la marque, et surtout d’autres marques (comme JBL). Mais c’est finalement en cohérence avec les autres caractéristiques de la iMT630, à savoir que c’est une station d’accueil surtout pensée pour le transport et la compacité, plutôt que le pour le design ou les fonctionnalités.

 

Concernant les tests audio que j’ai réalisés avec cette station Altec Lansing iMT630, j’ai noté les points suivants :
Les basses sont correctes pour une station aussi fine, mais la profondeur n’est clairement pas leur point fort.

Le son est assez chaud, et la balance des fréquences est plutôt agréable, notamment avec des médiums bien mis en valeur. Les aigus sont bons également, donc c’est finalement surtout au niveau des basses que l’on ressent un petit manque. En particulier avec des musiques « péchues » ou marquées pas un gros rythme de basses, que la iMT630 n’arrivera pas du tout à mettre en valeur. Mais pour des musiques plus équilibrées, style pop, variétés, ou même du classique, la iMT630 s’en tire avec une note assez bonne.

On ne peut de toutes façons pas aller contre la physique, et ça n’est pas encore aujourd’hui qu’on verra ou entendra une enceinte sans véritable caisse de résonance diffuser des basses profondes !

A fort niveau j’ai entendu pas mal de saturation, dans un peu toutes les plages de fréquences : basses médiums ou aigus. Mais le son reste écoutable si on n’est pas trop exigeant sur la précision, et quelques rattrapages sont possibles avec l’égaliseur.

 

En conclusion la station d’accueil iMT630 Classic a été développée dans le but principal d’être facilement transportable, du fait de ses petites dimensions, de sa conception robuste, de sa batterie intégrée ou encore de sa télécommande sans fil avec compartiment de rangement magnétique. Les performances audio sont correctes, mais peut-être légèrement en-dessous de la moyenne de ce qu’Altec Lansing à produit jusqu’à maintenant. Et notamment au niveau des basses, qui paient cash la finesse de la station et manquent ainsi de profondeur. Mais ce n’est pas nouveau, les basses n’ont jamais fait bon ménage avec les conceptions compactes, qui se veulent transportables…

3 réflexions au sujet de « Test de la station Altec Lansing iMT630 Classic »

  1. J’ai la version d’avant, la iMT620, et j’en suis très content. Certes la puissance des basses n’est pas infinie, mais au moins quand je veux l’emmener à la montagne ou en vacances je me prends pas autant la tête que certains que je connais qui se trimballent des boombox énormes !
    Après c’est un choix, mais franchement la qualité audio dans son ensemble de ces stations Altec Lansing est plus que correcte.

    • Bonjour,

      Il me semble que le connecteur dock de l’iPod et de l’iPad sont les mêmes, donc cette station serait effectivement compatible avec l’iPad en théorie.
      Par contre elle n’est pas été prévue spécifiquement pour l’iPad, et donc il n’y a aucun maintien ou support iPad de prévu. Votre iPad risque d’être en équilibre et peu stable sur la station… Il vaut mieux à mon avis choisir un station faite exprès pour l’iPad (qui sera alors forcément compatible avec les iPod/iPhone), comme la Genius SP-i600 ou la iHome ID9 par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>