Test des Hercules XPS 2.0 80 DJ Monitor

Enceintes 2.0 XPS 2.0 80 DJ Monitor

Le test d’aujourd’hui concerne un type d’enceintes que je n’ai pas encore trop testé sur ce blog, ce sont des enceintes dites de monitoring. Les enceintes de monitoring sont destinées à être utilisées dans les studios pour du montage et de la production, et se doivent donc d’avoir un comportement le plus neutre possible pour ne pas colorer le son et ainsi fausser le montage. Les enceintes que je vais tester sont les Hercules XPS 2.0 80 DJ Monitor, de type 2.0 donc (pas de caisson de basses), qui proposent une puissance totale de 40 Watts RMS pour un prix de 130 € environ.

Je crois qu’avec un carton de 8.5 kilos sur la balance, ces XPS 2.0 80 DJ Monitor sont les enceintes 2.0 les plus lourdes que j’ai pu voir passer ! Et encore une fois c’est de très bonne augure puisque poids rime souvent avec stabilité et rigidité, 2 critères très importants pour un bon comportement acoustique. Les dimensions du carton font également partie des plus importantes que j’ai pu voir pour des enceintes 2.0, bien qu’à l’intérieur il n’y ait ni gadgets ni fioritures : seulement les 2 satellites emballés dans une mousse plastique, le manuel de l’utilisateur, et un sachet regroupant les différents câbles fournis :

  • Câble audio reliant les 2 satellites entre eux : 2.50 mètres (c’est d’ailleurs un câble dénudé aux extrémités, pour un branchement dans des connecteurs borniers, que l’on retrouve normalement surtout pour les enceintes hifi. Mais les XPS 2.0 80 DJ Monitor ont été équipées de ces connecteurs !)
  • Câble audio 2xRCA mâles vers 2xRCA mâles, pour le branchement sur l’entrée audio principale : 2 mètres
  • Adaptateur 2xRCA femelles vers mini-Jack 3.5 mm : 20 cm

Rien que de l’utile dans le carton donc, et c’est au final bien les 2 satellites qui occupent tout le volume. Chacun de ces satellites a du coup des dimensions effectivement bien généreuses (27 x 19 x 18 cm), ce qui là encore promet des basses intéressantes !

La structure des enceintes est en médium (MDF) avec placage bois pour les panneaux latéraux, et d’une épaisseur de 9 mm. Cela explique en partie le poids des satellites, mais cette épaisseur des parois est très importante pour assurer une bonne rigidité à la structure, et ainsi obtenir un bon rendu ainsi qu’une bonne sensibilité des enceintes. Pour l’instant Hercules a donc très bien fait les choses.

La charge est bass-reflex, avec 2 évents par enceinte débouchant à l’avant (petit détail, mais cela permettra de placer les enceintes proche d’un mur sans risquer de perturber le fonctionnement de l’évent. Il ne sera par contre pas possible de plaquer les enceintes au mur, puisque toute la connectique principale et l’interrupteur On/Off se trouvent à l’arrière.).

Le design est assez sobre, avec du noir intégral, parfois en plastique brut, parfois laque (sur le contour des haut-parleurs), et parfois en plaquage bois (sur les panneaux latéraux). Mais c’est la membrane du boomer large bande qui ressort franchement, avec sa couleur jaune étant donné que la membrane est en fibres de Kevlar tressées (niveau rigidité on tape là dans du haut de gamme ! :))

Au niveau de la connectique et des réglages c’est très complet, il ne manque pas grand-chose sur ces XPS 2.0 80 DJ Monitor. 3 variateurs sur le bas de la façade avant de l’enceinte active permettent de régler le volume général, le niveau des basses, et le niveau des aigus. Sont disposés de part et d’autres de ces 3 variateurs 2 prises mini-Jack, l’une pour l’entrée audio auxiliaire et l’autre pour la sortie casque (c’est marrant d’ailleurs, puisque cette disposition est exactement la même que sur les SP-HF1255A, qui étaient mes enceintes préférées jusqu’à leur rupture définitive il y a quelques semaines).

À l’arrière de l’enceinte passive on ne retrouve que le connecteur bornier pour la liaison audio avec l’enceinte active. Et à l’arrière de l’enceinte active on a droit à :

  • Connecteur bornier pour la liaison audio avec l’enceinte passive
  • Entrée audio principale au format RCA (2 connecteurs RCA mâles donc)
  • Entrée audio balancée au format Jack 6.35 mm TRS
  • Le connecteur d’alimentation. Le transformateur est d’ailleurs intégré dans l’enceinte, donc c’est juste un câble électrique simple qui se branche sur une prise 220 V.
  • L’interrupteur On/Off général, qui coupe ou allume les enceintes.

Facade arrière de la XPS 2.0 80 DJ Monitor

À noter à ce propos qu’on retrouve la classique led bleue sur l’avant de l’enceinte, et qui sert de témoin de fonctionnement.

Il ne manque pas grand monde à l’appel donc, sauf peut-être une entrée numérique qu’on aurait pu apprécier pour des enceintes 2.0 à ce prix.

Mais dans l’ensemble j’aime beaucoup le design et la conception de ces enceintes, simple mais efficace, et on voit bien que la priorité a été donnée à l’acoustique et à l’ergonomie (réglages, connectique) plutôt qu’au tape à l’œil et au bling bling.

la XPS 2.0 80 DJ Monitor, de Hercules

Je suis ensuite passé avec hâte au test audio de ces enceintes Hercules XPS 2.0 80 DJ Monitor, qui m’ont l’air très prometteuses.

Je n’ai pas de source audio haute définition, donc je test comme d’habitude avec une playlist spéciale de MP3 sur mon PC portable (mais bon, ça doit représenter 90 % des utilisateurs d’enceintes multimédia, donc c’est aussi ce qu’il y a de plus représentatif comme test).

Même si, pour lâcher le morceau tout de suite, j’ai été impressionné par les performances audio de ces enceintes 2.0, je vais commencer par un point noir au tableau : en allumant les enceintes, avant de lancer la musique, on entend tout de suite un bruit de fond qui ressort, et qui provient de l’ampli (et très certainement du transfo de puissance). Dès qu’on met la musique ce bruit est couvert, mais si on ne passe pas de musique ou alors à très faible volume, ce bruit devient vite pénible pour peu qu’on reste à proximité des enceintes. Lorsqu’on fait de la bureautique par exemple, avec les enceintes allumées juste à côté… Ça n’impacte pas directement les performances audio des enceintes, mais je trouve qu’Hercules aurait pu faire davantage d’efforts pour rendre l’ampli plus silencieux, question de confort pour l’utilisateur.

Une fois oublié ce transfo perturbateur, on ne peut qu’admirer la balance du son qui est superbe, avec une régularité remarquable sur toute la bande audible. Je n’ai pas encore d’appareil de mesure pour visionner la réponse en fréquence des enceintes, mais en tout cas à l’oreille je n’arrive à détecter aucun défaut majeur, c’est de l’excellent travail ! Non seulement équilibré mais également très précis, on arrive sans peine à distinguer clairement les différents instruments d’une formation orchestrale par exemple, c’est un vrai plaisir.

Même tarif pour les basses : elles sont nettes, dynamiques, et avec cette profondeur très agréable qui vient sans doute en bonne partie de la structure et du volume des enceintes (puisque les boomers ne sont pas particulièrement larges, avec 10 cm de diamètre).

Enceinte Hercules XPS 2.0 80 DJ MonitorLa plage de réglage des aigus par le variateur dédié est assez mince, mais de toutes façon la valeur centrale est déjà bien ajustée, donc on n’aura pas besoin de faire de grosses variations par rapport à ce réglage normalement. Pareil pour les basses, même si ça peut être un peu plus gênant pour ceux qui aiment de temps en temps se faire une avalanche de grosses basses à se retourner la tête.

Mais l’avantage des enceintes aux très bonnes performances audio et à la réponse assez neutre est qu’elles peuvent être utilisées avec tous les styles de musique, et ces XPS 2.0 80 DJ Monitor ne font pas exception. J’ai eu beau essayer un peu tous les styles imaginables, impossible de les prendre en flagrant délit de mauvais rendu !

Mais il y a malgré tout un défaut que j’ai relevé, et qui est pour moi le plus gros défaut de ces enceintes : c’est qu’il y a un bruit de souffle en fond, qui augmente en même temps qu’on augmente le volume. Ça gâche un peu la qualité audio de ces enceintes. En écoutant la Bohemian Rhapsody de Queen par exemple, le rendu est vraiment bon dans tous les registres (dans les passages lyriques à plusieurs, dans les envolées impressionnantes de la batterie, ou quand le grand Freddy se déchire les cordes vocales à faire trembler les Justin & Co… dans tous ces styles les XPS 2.0 80 DJ Monitor assurent à 100%), sauf du coup dans les passages où l’énergie retombe, et on se met alors à entendre le souffle de fond, ce qui est vraiment dommage.  Et c’est d’autant plus gênant en écoutant du classique ou de l’opéra notamment, puisqu’alors je n’hésite pas à pousser le volume assez fort, et comme il y a beaucoup de passages calmes ou de silences dans ces musiques, le souffle de fond ne passe vraiment pas inaperçu…

Concernant la puissance on est bien à 40 Watts RMS, ni plus ni moins. Ça ne me semble pas énorme pour des enceintes de ce prix, et ça sera un peu limite pour mettre le feu à une soirées entre copains (15 personnes ou plus), mais étant donné la qualité audio qu’on a on ne peut pas trop se plaindre non plus, on en a pour notre argent ! D’autant que la saturation des haut-parleurs n’apparait que quand on met le volume vraiment au maximum, sinon c’est très propre.

Et enfin je n’ai pas noté  de différence de niveau entre l’entrée principale et l’entrée auxiliaire (qui coupe automatiquement l’entrée principale, donc pas possible de superposer les 2), comme j’au pu le constater parfois sur d’autres enceintes.

En conclusion, les enceintes 2.0 Hercules XPS 2.0 80 DJ Monitor sont d’excellentes enceintes multimédia, mais je n’ai pas les appareils de mesures nécessaires pour dire ce qu’elles valent en monitoring. Toujours est-il que le rendu audio est superbe, avec un équilibre sur toute la bande que j’ai rarement eu l’occasion d’entendre lors de mes tests (en 2.0 ou autre d’ailleurs). Et la précision du son est également au rendez-vous, et de haut niveau. Ça permet notamment d’utiliser les XPS 2.0 80 DJ Monitor avec tous les styles de musique (ainsi que les films bien entendu), avec un petit bémol cependant pour ceux qui souhaiteraient mettre de temps en temps des basses tonitruantes quitte à masquer le reste du spectre, ça ne sera pas possible avec ces enceintes (mais il faut alors plutôt s’orienter vers du 2.1).

La connectique est très complète, de même que les réglages (volume, basses et aigus). Pas de télécommande par contre. Mais le plus gros défaut pour moi est le bruit de souffle que l’on entend lorsqu’il y a un silence, et qui peut gâcher l’écoute de musique classique notamment pour les plus exigeants.

Mais ces Hercules XPS 2.0 80 DJ Club rentrent malgré tout dans mon top 3 des enceintes 2.0 !

5 réflexions au sujet de « Test des Hercules XPS 2.0 80 DJ Monitor »

  1. A vue de nez, je dirais :
    - Des Genius (1255 ou 2020)
    - Edifier Spinnaker
    - Hercules XPS 2.0 80 DJ Club

    La question, c’est surtout : Pour un prix très proche entre les Genius 2020 (120 €) et ces Hercules (130 €), lesquelles as-tu préféré ?

  2. Alors si on se limite aux enceintes 2.0 et en tenant compte du prix de vente, mon top 3 serait quelque chose comme ça :

    1- Genius SP-HF1255A
    2- Genius SP-HF1800A
    3- Hercules XPS 2.0 80 DJ Club

    Mais quelques commentaires sur ce top 3:
    - Déjà la satisfaction qu’on a d’une enceinte dépend beaucoup de ce qu’on fait avec. Pour ma part, et sans parler des tests que je fais pour le blog, je les utilise surtout pour écouter de la musique (et pas juste de la musique en bruit de fond, mais vraiment écouter…), donc l’acoustique des Genius et leur sonorité assez chaude et riche explique notamment pourquoi je les place facilement en tête.

    - Si l’on ne prend pas en compte le prix de vente, il y a bien sûr des enceintes de meilleures qualité, mais qui coûtent un bras ! Les Spinnaker par exemple m’ont vraiment emballées (en plus elles sont sans fil !), mais il faut avoir 340 € à mettre dedans, ce qui je trouve est malgré tout assez cher pour le son obtenu (mais là aussi ça dépend beaucoup du budget de chacun, et à quelqu’un qui n’a pas trop de problème du point de vue budget je lui conseillerai sans hésiter ces Spinnaker !).

    - Les SP-HF1255A sont malheureusement obsolètes désormais, mais j’ai reçu hier leurs remplaçantes : les SP-HF1250B. Je suis encore en train de le tester (je posterai le test ce week-end), mais la surprise est plutôt bonne pour l’instant, et elles assurent pas mal en tant que successeur des SP-HF1255A. J’avais quelques doutes avant de le tester avec ce que m’avait confié un responsable de chez Genius, mais au final je ne suis pas déçu… et tant mieux, sans quoi les 1255A m’auraient vraiment manqué !

    En tout cas bien vu Clems, t’as franchement pas été loin de mon top 3 !! :)

  3. Ahah oui en effet ! Du coup je suis encore plus curieux d’entendre les Genius 1800 pour les comparer à mes 2020 (j’avoue que si la qualité sonore est très proche, j’aurais de quoi me mordre les doigts étant donné que les 2020 n’ont ni prise casque, ni réglage des basses).

  4. Heeeeyooo….le teste est super cool….merci beaucoup…mais j’ai juste 2 point sur lesquels j’aimerais revenir… 1) je pense pas que ces enceintes soient des enceintes multimédia…plutôt des enceinte monitoring (pour les studio et la MAO) d’entrée de gamme…. et pour le bruit de fond…c’est pas forcement la faute au enceinte….tu peux te retrouver avec le même problème avec une paire à 1600€…bon j’exagère un peu…mais c’est la faute au circuit du connecteur RCA…et c’est fonction de la source du signale sonore…enfin bref…surtout ne le prend pas mal :) j’veux pas jouer les donneur de leçon !!

    Momo, ingé son

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>