Test des Genius SW-HF2.1 1700

Enceintes 2.1 Genius SW-HF2.1 1700

Pendant une semaine j’ai testé et utilisé les nouvelles enceintes 2.1 de Genius, les SW-HF 2.1 1700. J’avais hâte de les essayer, puisque ce sont les premières enceintes 2.1 de Genius qui sont destinées à une utilisation musicale avant tout. On a droit à une belle puissance de 45 Watts RMS, pour un prix de vente de démarrage juste en-dessous des 70 €.

 

La plupart des enceintes 2.1 de Genius, et d’autres marques aussi d’ailleurs, sont orientées vers une utilisation jeux-vidéos ou film, c’est-à-dire avec un son recherchant d’abord le dynamisme et la percussion que la précision et la chaleur. Les nouvelles Genius SW-HF2.1 1700 sont les premières enceintes 2.1 à prendre le contre-pied de cette tendance, et nous avons enfin un kit d’enceintes 2.1 ayant le même souci de précision du son, de soin de l’acoustique, et de rendu musical que de bonnes enceintes 2.0, comme les fameuses SP-HF1250B.

Les SW-HF2.1 1700 dans leur carton pèsent 4.6 kg. On retrouve à l’intérieur :

  • Les 2 enceintes satellites, avec le câble audio qui les relie au caisson de basses intégré. Ce câble audio fait 1.50 mètres de longueur, ce qui devrait suffire pour la majorité des installations. Ils sont de toutes façons de type RCA, donc il est toujours possible si nécessaire d’acheter une rallonge dans le commerce, on en trouve de partout.
  • Le caisson de basses, de belles dimensions (16.8 x 26.0 x 24.5 cm). Il est de conception bass-reflex, avec l’évent débouchant sur l’avant.
  • Un câble audio mini-Jack / RCA, puisque l’entrée audio est au format RCA. Ce câble fait 1.50 mètres de longueur.

La structure et la finition du caisson de basses comme des 2 satellites sont dans la lignée des enceintes 2.0 Genius : une structure en MDF pour une excellente rigidité des parois, recouverte d’un revêtement finition bois qui donne à l’ensemble un bel aspect, classique mais robuste et acoustiquement efficace !

Les 2 enceintes satellites ont également une conception bass-reflex (ce qui n’apporte sans doute pas grand-chose en fait, puisque le bass-reflex est surtout utile améliorer le rendu des basses, ce qui est fait par le caisson de basses…), avec un petit évent situé à l’arrière de l’enceinte. La face avant est recouverte d’un tissu noir classique, sous lequel se trouve une armature plus solide pour protéger la membrane des haut-parleurs.

Concernant les haut-parleurs des SW-HF2.1 1700, chaque enceinte satellite est munie d’un haut-parleur large bande de 3’’, et le caisson de basses bénéficie d’un subwoofer de 5’’ de diamètre. Ce diamètre n’est pas énorme, mais on peut espérer que la structure en MDF et la conception bass-reflex mise au point par Genius assureront  un beau rendu des graves.

CAisson de basses des enceintes Genius SW-HF2.1 1700Côté connectique c’est assez simple : on retrouve à l’arrière du caisson de basses l’entrée audio au format 2xRCA, et les 2 sorties RCA vers les satellites, et c’est tout ! Pas d’entrée audio auxiliaire, de prise casque ou de prise micro donc, on a vraiment le strict minimum. C’est vrai que généralement plus la connectique et les fonctions sont limitées plus l’efficacité acoustique est bonne, mais j’aurai malgré tout bien apprécié une entrée audio auxiliaire au moins. On se fait vite au confort d’avoir 2 entrées audio sur ses enceintes lorsqu’on a plusieurs ordinateurs, lecteurs MP3, smartphone…

L’interrupteur On/Off est également à l’arrière du caisson, ce qui n’est pas des plus pratique malheureusement.

Pour les réglages c’est mieux, puisqu’en plus de la molette de réglage du volume sur la face avant du caisson de basses, juste sous l’évent, on trouve 2 petites molettes destinées à régler individuellement le niveau des basses et le niveau des aigus. Finalement assez peu d’enceintes 2.1 permettent d’ajuster ces 2 niveaux de manière indépendante, alors que ça me parait indispensable lorsqu’on écoute beaucoup de musique, et surtout des styles variés, donc c’est un excellent point pour ces Genius SW-HF2.1 1700.

Pour changer un peu de la led bleue qui sert de témoin de fonctionnement des enceintes, et que Genius utilise beaucoup, on a cette fois sur les SW-HF2.1 1700 un joli halo de lumière orangée qui entoure la molette de réglage du volume, lorsque le kit est sous tension. C’est moins agressif pour les yeux que la led bleue lorsqu’on utilise les enceintes dans le noir (pour des films par exemple), et ça fait assez classe.

 

J’allume maintenant les enceintes, pour écouter ce qu’elles ont dans le ventre et voir si la stratégie suivie par Genius de faire des enceintes 2.1 pour la musique est payante ou non.

Déjà le premier bon point, c’est qu’en mettant les enceintes sous tension on n’entend pas de grésillement ou de sifflement léger, comme c’est parfois le cas chez d’autres constructeurs (c’est en général le transformateur 50 Hz qui vibre et créée ces sons parasites dès que les enceintes sont allumées), ce qui est très désagréable. Là aucun bruit, seul le halo orange autour de la molette de volume s’allume.

En passant les premiers morceaux de musique, le son m’apparait super bien équilibré et d’une excellente précision. J’en suis même assez surpris, puisque moi qui ai souvent répété que je trouvais les systèmes 2.1 pas assez précis pour la musique et que je préférais largement un système 2.0, ces Genius SW-HF2.1 1700 semblent réussir le tour de force de me faire changer d’avis ! L’homogénéité du son est telle qu’on a l’impression d’entendre des enceintes 2.0, mais avec la puissance du caisson de basses en plus, c’est une très belle réussite de Genius.

J’ai passé en revue un grand nombre de styles de musique, et les SW-HF2.1 1700 ont toujours assuré le coup avec brio. Les médiums et les aigus sont parfaitement rendus par les satellites efficaces (comme je le pressentais plus haut, l’évent des satellites ne sert pas à grand-chose je trouve, j’ai fait la comparaison en le bouchant et la différence n’est vraiment pas flagrante).

Les enceintes PC SW-HF2.1 1700

Les basses sont rondes et ne saturent pas du tout, c’est le côté positif de ce caisson. Par contre leur puissance n’est pas énorme, même en mettant le niveau des basses au maximum, et de ce point de vue c’est moins bien que d’autres enceintes 2.1 plus orientées gamers (comme les SW-G2.1 3000). Vous me direz on ne peut pas tout avoir, et vous avez raison. Il faut donc simplement bien avoir à l’esprit que ces Genius SW-HF2.1 1700 ont de magnifiques performances musicales, avec un équilibre global digne de bonnes enceintes 2.0, et si le caisson de basses permet d’avoir des basses plus puissantes que sur des kits 2.0 c’est en revanche pas tout à fait au niveau des enceintes 2.1 de gamers. Mais pour ces dernières c’est l’équilibre du son qui est en général à revoir…

Ce qui par contre m’a assez déçu sur ces SW-HF2.1 1700 c’est le bruit de souffle en fond assez important quand on monte le volume. L’ampli utilisé semble en effet générer beaucoup de bruit lorsqu’il fonctionne à fort niveau, ce qui fait que quand on écoute des musiques assez calmes ou intimistes, mais à fort niveau, ce bruit de souffle de l’ampli est parfaitement audible, ce qui dégrade la qualité de l’écoute, et fatigue à la longue. C’est vraiment dommage, car pour des enceintes orientées musique ce petit défaut fait tâche, d’autant que Genius ne nous avait pas habitué à ça.

 

En conclusion, pour moins de 70 € Genius a réussi à réussi l’impensable : me faire dire que certaines enceintes 2.1 pouvaient être aussi bonnes, voire mieux pour certains points, que des enceintes 2.0 pour une utilisation orientée musique ! Les SW-HF2.1 1700 ont en effet une acoustique très soignée, et l’équilibre du son produit par l’ensemble, ainsi que sa précision, sont des vrais points forts que l’on ne retrouve quasiment jamais sur des enceintes 2.1. On se régalera donc en utilisant les Genius SW-HF2.1 1700 pour écouter la musique de son ordinateur ou lecteur MP3.

Les points négatifs concernent une connectique vraiment réduite au minimum, avec l’absence d’entrée auxiliaire notamment. Et surtout, ce qui est le plus regrettable je trouve, c’est un bruit de fond qui monte assez haut lorsqu’on pousse le volume à fond, au point de venir gêner l’écoute de morceaux calmes quand on met le volume au maximum.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>