Test des Genius SP-HF1250B

Nouvelles enceintes 2.0 Genius SP-HF1250B

J’ai enfin reçu cette semaine les toutes nouvelles enceintes de Genius, les SP-HF1250B. Ces enceintes 2.0 remplacent les excellentes SP-HF1255A, qui ont longtemps été en tête de mes enceintes 2.0 préférées, mais malheureusement Genius avait décidé de les arrêter en décembre 2012. Ces nouvelles SP-HF1250B ont donc une grosse pression sur les épaules, puisqu’on est en droit d’espérer qu’elles soient au moins aussi bonnes que leurs prédécesseurs. La puissance audio totale est la même, avec 40 Watts RMS, et le prix de vente est sensiblement le même aussi : un peu moins de 60 € (et il devrait logiquement baisser un peu dans les prochains mois).

 

Les dimensions des SP-HF1250B sont légèrement plus faibles que les SP-HF1255A (25 x 15 x 14 cm pour les premières contre 27 x 17 x 15 cm pour les deuxièmes), ce qui pourrait nous faire craindre de prime abord que le rendu des basses sera moins profond sur cette nouvelle version. Mais c’est aller un peu vite en besogne, et le gabarit de l’enceinte étant malgré tout du même acabit que les SP-HF1255A c’est surtout à l’écoute qu’il faudra se faire une opinion.

D’autant que la structure des SP-HF1250B est exactement la même que celle des SP-HF1255A : les panneaux sont en MDF bien rigide avec 9 mm d’épaisseur. La charge est de type bass-reflex, avec l’évent débouchant sur l’arrière des enceintes (donc attention de ne pas plaquer les enceintes contre un mur !), et chacun des 2 satellites est équipé d’un woofer de 4’’ et d’un tweeter à dôme en soie de 1’’).

Les SP-HF1250B sont recouvertes d’un revêtement de type bois verni, qui est assez joli et s’inscrit parfaitement dans le style enceintes hifi de salon que recherche Genius pour sa série d’enceintes SP-HF. Un tissu noir classique recouvre entièrement la partie de la face avant où se trouve les 2 haut-parleurs, ce qui là aussi va très bien avec le style hifi de salon, mais on perd par contre un peu en modernité par rapport aux SP-HF1255A où les haut-parleurs étaient davantage visibles, ce que j’aimais bien.

Par contre le bas de la face avant des SP-HF1250B est plus recherché, avec une plaque de noir laqué sur laquelle on retrouve le logo de Genius pour l’enceinte auxiliaire, et les boutons de réglages en entrée audio auxiliaire pour l’enceinte principale.

Les molettes de réglage sont au nombre de 3 : une un peu plus grosse au centre pour le réglage du volume, et 2 petites de part et d’autre pour le réglage des basses et des aigus. On retrouve bien ce réglage indépendant des basses et des aigus sur les SP-HF1250B, ce qui est une excellente nouvelle et qui permet d’effectuer des réglages de sonorité de manière assez souple. Les 3 molettes sont très agréables à utiliser, avec une résistance bien dosée qui rappelle un peu les grosses molettes des ampli audio haut de gamme.

L’entrée audio auxiliaire est comme toujours au format mini-Jack 3.5 mm, et désactive automatiquement l’entrée principale quand on y branche un câble audio.

Certains regretteront par contre l’absence de prise casque sur ces enceintes (alors qu’elle y était sur les SP-HF1255A), Genius n’ayant pas cru utile de la laisser sur cette nouvelle version. Personnellement je n’utilise quasiment jamais cette prise casque donc ça ne me manquera pas trop, mais pour ceux qui veillent tard et qui ont l’habitude passer régulièrement en mode casque audio seront déçus. Je pense que si Genius l’a supprimé c’est surtout pour simplifier la fabrication des enceintes, et baisser ainsi le coût de fabrication… dommage !

Le témoin de fonctionnement est toujours une led bleue, qui est allumée tant que les enceintes sont en marche. Mais Genius a enfin modifié un peu ce système, de manière très simple mais qui change beaucoup de choses au final : la led n’est plus directement placée sur la façade avant avec la lumière qui nous arrive directement dans les yeux (quand on regarde un film dans le noir ça devient vite pénible !), mais elle est maintenant placée derrière le cache des haut-parleurs, ce qui fait que la lumière est fortement atténuée. On voit toujours que la led est allumée (le contraire aurait été dommage pour une led qui sert de témoin de fonctionnement…), mais avec une lumière beaucoup plus douce et diffuse qui est incomparablement moins gênante que lorsque la led est placée à la vue directe.

J’espère que ce système sera repris sur les autres enceintes de la nouvelle gamme Genius (SP-HF800B et SP-HF360B, que je testerai dans les prochains jours).

Face arrière de l'enceinte principale SP-HF1250BPour ce qui est de la façade arrière des enceintes, on a pour l’enceinte auxiliaire uniquement un câble audio intégré qui sort de l’enceinte et qui doit être branché sur la sortie « Speaker-Left » de l’enceinte principale. Et pour l’enceinte principale, on a :

  • La sortie « Speaker-Left » au format RCA pour la connexion de l’enceinte auxiliaire
  • L’entrée audio principale au format 2xRCA
  • Le câble d’alimentation pour le 220 V (le transformateur est intégré dans l’enceinte)
  • L’interrupteur Marche/Arrêt

L’interrupteur Marche/Arrêt à l’arrière de l’enceinte est un grand classique, et les SP-HF1250B ne dérogent donc pas à la règle, mais je trouve qu’un jour les constructeurs pourraient essayer de se creuser un peu la tête pour permettre d’allumer ou d’éteindre les enceintes sans avoir besoin d’aller trifouiller à l’arrière de l’enceinte, ce qui est pénible si on les a placées de manière peu accessible.

 Pour les longueurs des différents câbles, voici mes mesures :

  • Longueur câble d’alim : 1,50 mètres
  • Longueur du câble entre les 2 enceintes : 1.90 mètres
  • Longueur du câble d’entrée audio : 1,60 mètres

Les SP-HF1250B du constructeur Genius

C’est à peu près tout pour la description du matériel, et je ne vous fait pas attendre plus avant d’allumer ces SP-HF1250B pour écouter si on doit regretter amèrement les SP-HF1255A ou non !

Et bien… non ! que l’on se rassure dans les chaumières, les SP-HF1250B tiennent largement la route et la comparaison face aux SP-HF1255A, avec certes quelques petites nuances que je vais décrire ici, mais dans l’ensemble le son est tout aussi bon et agréable à l’écoute, et ma playlist de test a retrouvé les mêmes premiers émois que lorsque j’ai découvert les SP-HF1255A :)

Le son des SP-HF1250B est superbement bien équilibré, ce qui est l’un des gros points forts de ces enceintes Genius. C’est d’ailleurs le cas de beaucoup d’enceintes 2.0 Genius (sauf vraiment les entrées de gamme), et cette sonorité riche et équilibrée en devient même une sorte de signature audio de Genius, que j’aime beaucoup redécouvrir à chaque fois. C’est avec les chanteurs à texte que j’apprécie le plus cette sonorité, où l’on peut alors se faire un plaisir d’entendre la voix se distinguer très clairement de la mélodie, qui elle est tout aussi précise dans l’arrière-plan. Puisque le son n’est pas seulement équilibré, mais précis également, et les 2 haut-parleurs sont parfaitement maitrisés par l’ampli analogique élaboré par Genius.

Mais les Genius SP-HF1250B ne sont pas au service des Brel-Brassens-Ferré uniquement, et en les mettant un peu plus à l’épreuve on découvre qu’elles ont des réserves surprenantes ! Ecoutez par exemple le début de « C’est la vie » de Solveig, avec la grosse caisse frappée bien énergiquement, les SP-HF1250B réagissent super bien : dynamiques, précises, le son ne bave pas dans le temps. Du beau son.

Il y a juste à très fort niveau que les basses sont peut-être légèrement moins précises que sur les SP-HF1255A, mais sinon on retrouve vraiment les mêmes performances.

La saturation est également particulièrement faible à fort niveau, même avec des grosses basses, on peut donc utiliser les enceintes sur toute leur plage de volume sans trop de perte de qualité.

Si c’est avec la musique en général que les SP-HF1250B de Genius utilisent vraiment tout leur potentiel, c’est bien sûr tout à fait possible de s’en servir pour les films ou les jeux vidéo aussi.  Et ce qu’on perd peut-être avec l’absence de caisson de basses, on le gagne sans aucun doute en précision et en couleur du son !

 

En conclusion les nouvelles SP-HF1250B de Genius sont des enceintes 2.0 qui arrivent au même niveau de performances générales que les SP-HF1255A qu’elles remplacent, en offrant un son rond, riche et avec un équilibre qui traduit les belles capacités de l’ampli à piloter les 2 haut-parleurs de chaque satellite. La structure très rigide en MDF participe elle-aussi pleinement à la restitution des basses profondes, et à cette chaleur du son qui devient au fil des années la signature audio de Genius.

Les SP-HF1250B gagnent en finesse du design, et avec une finition toujours impeccable. On peut les confondre sans problème avec des enceintes hifi de salon, mis à part les molettes de réglages et la led de fonctionnement qui trahissent l’ampli intégré. Mais en les écoutant c’est difficile de croire qu’on a affaire à des enceintes amplifiées à moins de 60 euros…

68 réflexions au sujet de « Test des Genius SP-HF1250B »

  1. Salut ! merci pour ton blog qui apporte toutes les réponses que l’on a besoin en matière de son et de choix d’enceintes, ton article m’a convaincu sur la performance de ces enceintes , j’ai tout de même 2 questions à te poser :
    -est-ce que ces enceintes délivrent tous leur potentiels des lors que l’on écoute des Mp3 sur PC ? et que l’on possède une carte son standard ?

    - quelles différences entre ces enceintes qui ont un woofer intégré et une paire d’enceinte avec un caisson basse à part ?

    merci et bonne journée
    Florinda

    • Salut ! Je répond à la place de l’admin, parce qu’il n’est pas super présent.
      -Pour ces enceintes, une carte son n’aurait qu’un intérêt minime. Elles ne sont pas assez précises. La carte son intégrée d’un ordinateur, d’un smartphone ou d’un MP3 suffit amplement.

      -Les enceintes avec un woofer a part sont appelées un kit X.1 (X tweeters pour les médiums et les aigus et 1 woofer pour les graves), les kits sans caisson de graves sont eux le plus souvent 2.0 ( 2 enceintes avec les tweeters et les woofers intégrés). L’avantage des kits avec caisson de basses est qu’ils ont un boomer plus large, et le plus souvent plus de volume dans le caisson. Ainsi le moteur déplace plus d’air. Le kit descend donc plus bas. Cependant les kits X.1 sont souvent moins équilibrés, et particulierement dans les kits d’entrée de gamme. Les basses sont généralement trop présentes, ce qui peut être génant dans une utilisation musicale. Par contre ils sont assez efficaces pour les films et les jeux videos, car ils permettent d’avoir plus de sensations physiques (une explosion va se ressentir par exemple). Mais il faut faire attention aux voisins car les basses se propagent bien par les murs.

      Pour de l’entrée de gamme je te conseille vivement un kit 2.0 et en particulier ces enceintes, qui ne sont pas très basseuses mais qui ont un très bon son.

  2. Bonsoir-Très bon test et article-Merci d’avance de bien vouloir me renseigner
    -Est-il possible de relier ces enceintes à une télé avec un cable optique ?

  3. Bonjour,
    Des clients d’amazon se plaignent que l’ampli a un bruit de fond très audible dans un silence relatif, et très gènant pour une utilisation à la maison. Avez vous entendu celà ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>