Test des enceintes Altec Lansing BXR 1221

Aujourd’hui je vous propose le test d’une enceinte 2.1 entrée de gamme : la Altec Lansing BXR 1221, que l’on trouve à moins de 30 €.

Ces enceintes sont très compactes, sans doute même parmi les plus petites des enceintes 2.1. Le caisson de basses est un cube assez classique, avec une conception bass-reflex (l’évent est situé sur la face avant, impossible de le rater !), alors que les 2 satellites ont une forme plus originale : ce sont des sortes de tubes, équipés d’un pied au niveau du haut-parleur pour les maintenir debout, et légèrement orienté vers l’auditeur.

Mais le caisson de basses a quand même une particularité : le haut-parleur qu’il renferme (le subwoofer) est orienté vers le bas, c’est d’ailleurs pour ça que ce caisson de basses est monté sur des pieds, afin que le haut-parleur situé dessous ne soit pas directement en contact avec le sol. Cette disposition du subwoofer permet une diffusion efficace et uniforme partout dans la pièce d’écoute (notamment grâce à la réverbération des ondes sonores directement sur le sol).

Les BXR 1221 se connectent à l’ordinateur avec un câble mini-Jack directement intégré à l’un des satellites. A l’écoute, ces enceintes Altec Lansing se montrent particulièrement agréables. Le son est bien équilibré entre les graves et les médiums, et les aigus ne sont pas trop stridents (comme c’est parfois le cas sur des enceintes de cette gamme). Bien qu’elles ne fassent que 9 Watts RMS de puissance max, on a une bonne sensation de puissance, due au fait que même à fond le son ne sature pas, et l’écoute reste de qualité.

Par contre ne cherchez pas à ajuster le niveau des graves. Alors que beaucoup d’enceintes multimédia propose cette fonction, les Altec Lansing BXR 1221 ne permettent pas ce réglage. Mais ce n’est finalement pas si gênant que ça, étant donné que le constructeur à fait du bon travail en donnant un bon niveau par défaut aux basses.

Au niveau de la connectique, il n’y a vraiment que le stricte nécessaire: le câble mini-Jack à brancher sur l’ordinateur ou le lecteur MP3… et c’est tout! Le réglage du son se fait par une petite molette située sur le dessus de l’un des satellites. Il n’y a pas d’entrée auxiliaire, pas de réglage des basses ou des aigus, pas de prise casque, pas de prise micro… Maintenant, pour le prix des BXR 1221, et avec la qualité audio que l’on a, il n’y a pas vraiment de quoi se plaindre.

En conclusion, les Altec Lansing BXR 1221 sont des enceintes 2.1 qui n’offrent que le stricte nécessaire en termes de connectique et de réglages, par contre la qualité du son est très bonne, et pour moins de 30 € c’est un ensemble 2.1 qui n’a pas à rougir de ses performances.

2 réflexions au sujet de « Test des enceintes Altec Lansing BXR 1221 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>