Test des Edifier S330D

Les enceintes 2.1 Edifier S330DEdifier n’est pas une marque encore très connue dans l’univers des enceintes pour ordinateur, mais la qualité de leurs produits fait tout de même commencer à parler d’eux. Pour ceux qui ne connaissent pas, Edifier est une marque chinoise qui fait notamment des appareils électroniques audio et multimédia. Mais il ne faut pas s’y tromper, avec les enceintes Edifier on est loin de la « camelote chinoise » qu’on voit parfois, car l’acoustique et les performances de leurs enceintes sont en général vraiment bonnes.

Je vais tester ici les enceintes Edifier S330D, qui sont des enceintes multimédia 2.1 qu’on peut trouver actuellement autour des 110 € ou 120 € environ. Leur puissance est de 72 Watts RMS. Avant de les sortir de leur carton je les fais passer à la pesée, et elles affichent un poids de quasiment 10 kg, ce qui est beaucoup mais encore une fois, en acoustique plus c’est lourd mieux c’est ! :)

Premières impressions une fois déballés les 2 enceintes satellites et le caisson de basses : l’ensemble est bien joli, parfaitement fini et on sent qu’on a affaire à de la bonne qualité tout de suite. Le caisson de basses est en MDF (ou médium, donc du bois compressé) recouvert d’un revêtement noir mat, tandis que les satellites ont un revêtement noir laqué brillant bien classe. Le gros subwoofer de 16 cm logé dans le caisson de basses est protégé par une grille métallique sur l’avant, tandis que chacun des 2 satellites laisse apparaitre 2 haut-parleurs : 1 médium (pas très large je trouve) et 1 tweeter à ogive. On peut même retirer le cache des haut-parleurs sur les satellites, qui est fait d’un tissu noir assez fin, pour laisser les haut-parleurs complètement apparents, pour ceux qui aiment.

Je note tout de suite quelque particularités sur ces Edifier S330D : la connexion entre les satellites et le caisson de basses ne se fait pas par un câble RCA, comme c’est souvent le cas, mais par un câble audio de type hifi avec conducteur en cuivre. Il se branche sur les satellites comme sur le caisson de basses avec un bornier à pince, comme sur les vraies installations hifi ! Je n’avais jamais vu ce type de connexion avant sur des enceintes d’ordinateur (et je ne suis pas sûr que ça change radicalement la qualité de la transmission audio, mais bon, à voir).

Et la partie la plus intéressante des enceintes S330D se trouve sans doute à l’arrière du caisson de basses. On y trouve en effet un grand nombre de connecteurs d’entrée audio : 1 entrée audio analogique au format RCA, et surtout 1 entrée numérique avec 2 connecteurs disponibles, coaxial et optique. C’est assez rare de voir une entrée audio numérique dans une enceinte 2.1, et c’est dommage car ça apporte vraiment un plus ! Edifier marque un très bon point avec cette entrée numérique. Et pour que tout soit parfait, on trouve même dans la boite un câble audio optique pour ceux qui souhaitent profiter de la liaison optique entre leur PC et les enceintes S330D.

Photo de l'arrière du caisson de basses des enceintes Edifier S330D

Pour utiliser l’entrée analogique Edifier fourni un câble classique RCA/mini-Jack, qu’il suffira donc de brancher sur la sortie casque ou ligne de l’ordinateur, ou du lecteur MP3, ou de tout autre appareil audio.

On aperçoit également à l’arrière du caisson des S330D une prise pour brancher la télécommande filaire. Cette télécommande m’a beaucoup plus : c’est un gros bouton qui tourne pour régler le volume, et qui donne les mêmes sensations que les gros potentiomètres des amplis hifi. C’est très agréable à utiliser, et ça permet de régler le volume rapidement et avec précision. La télécommande filaire intègre par ailleurs 2 prises mini-Jack 3.5 mm : 1 entrée audio auxiliaire et 1 prise casque. Autrement dit au niveau connectique les enceintes Edifier S330D sont particulièrement gâtées !

Et dernier petit détail : le réglage du niveau des basses se fait à l’arrière du caisson de basses, comme très souvent, alors qu’on aimerait parfois l’avoir plus à portée de main, sur la télécommande par exemple.

 Télécommande filaire des enceintes Edifier S330D

Et bien je crois qu’il est temps maintenant de brancher et d’allumer l’ensemble. Alors je n’ai malheureusement pas pu tester l’entrée numérique des S330D parce que je n’avais que mon PC portable à disposition (sans carte son externe, donc pas de sortie numérique…), donc tout le test qui suit a été fait en utilisant l’entrée audio analogique.
Je test pour commencer le comportement des enceintes sur un film, en alternant les scènes d’action et des scènes de dialogues plus tranquilles. Les S330D réagissent très bien, et on sent qu’il y a de la puissance disponible sous le pied ! Je n’ai pas mis les basses au maximum car déjà en les réglant aux trois quarts le niveau des graves est impressionnant ! Lourdes, profondes, à en faire trembler tout mon plancher à la moindre explosion… de ce côté-là les Edifier S330D combleront même les plus exigeants en ce qui concerne les basses. Les scènes de film plus tranquilles font bon effet également, avec des aigus qui sont bien nets et précis, comme j’aime. C’est sans doute les médiums qui se font un peu discret, on y reviendra par la suite avec la musique, mais en tout cas ça ne gêne pas vraiment pour les films.

J’ai trouvé qu’il n’y avait pas beaucoup de saturation du son à fort volume, donc on a vraiment 72 Watts RMS disponibles et c’est super agréable. Même dans un environnement bruyant les enceintes S330D sauront se faire entendre, sans aucun problème.

Il y a peut-être plus à redire quand on passe au test avec de la musique. Si vous avez lu d’autres test de ces Edifier S330D vous aurez sans doute noté la mauvaise note qui est donnée en général pour les médiums de ces enceintes, et effectivement j’ai fait le même constat : les basses sont excellentes, les aigus super précis et très agréables, par contre les médiums se font à peine entendre, et c’est vraiment dommage. Alors ça a moins d’importance sur des musiques qui se concentrent sur la partie basse du spectre des fréquences, mais par exemple pour la chanson à texte ou de manière général toute musique où un chanteur est en premier plan, l’absence des médiums se fait vraiment ressentir. C’est dommage car ces Edifier S330D étaient presque parfaites, mais je ne pourrai vraiment pas la conseiller pour une utilisation orientée musique (si ce n’est pour des animations de soirées par exemple où l’on veut de la puissance et des basses, mais c’est tout).

Et j’ai d’ailleurs entendu plus de saturation au niveau des médiums en mettant le volume à fond en écoutant du Bénabar par exemple, car c’est une musique qui met les médiums à contribution et on sent que le haut-parleur des médiums utilisés dans les enceintes satellites arrive vite à ses limites.
Par contre j’en rajoute une couche sur la superbe télécommande filaire de ces enceintes, que j’ai vraiment appréciée, et c’est rare que je sois satisfait des télécommandes filaires en général !

 

Pour conclure sur ces Edifier S330D, je dirai qu’il y a un gros potentiel de son qu’on exploitera pleinement avec des films, ou alors dans des utilisations musicales où puissance et basses sont les maitres mots. En revanche on ressent un cruel manque de médiums lors de l’écoute de musiques chantées, et pour lesquelles la voix du chanteur est capitale. Les basses et les aigus sont quant à eux d’excellente qualité.
Le grand choix d’entrées audio disponibles est un gros point fort pour ces enceintes 2.1 : analogique ou numérique, mini-Jack, RCA, coaxial, optique… il n’y a que l’embarras du choix ! La télécommande filaire est également de premier choix, et contribue à donner cette impression de qualité générale que l’on a en utilisant les enceintes Edifier S330D.

15 réflexions au sujet de « Test des Edifier S330D »

  1. Bonjour,
    Je ne savais pas trop dans quel topic en parler alors je choisis le dernier à ce jour de façon complètement arbitraire :)
    Juste pour vous remercier pour votre site très chouette et sans complaisance particulière pour tel ou tel constructeur. Toujours impatient de lire le test qui suivra… Bonne continuation et plein de bonnes choses ^^
    @+
    Stéphane.

    • Salut Stéphane,

      Merci pour le commentaire très sympa, ça fait plaisir et ça motive encore plus pour continuer à faire des tests et des articles en tout genre ! :)
      Content que ça te plaise en tout cas.

      A+

  2. C’est cool d’avoir des enceintes qui ont des entrées audio numérique, en plus en coaxial ou en optique comme sur ces Edifier S330D. Je ne connaissais effectivement pas tellement cette marque, mais leurs enceintes ont l’air bien performantes… il faudra que j’y regarde de plus près désormais !
    Merci en tout cas pour ce joli test :)

  3. Bonjour !
    Tout d’abord, je tiens à vous féliciter pour tous vos test qui répondent à toutes mes questions ! ;)
    Voila, je possède ce kit 2.1 d’Edifier, et le son commence à me déplaire… Je trouve que tout s’emmêle sans vraiment profiter des basses, des aigus et de médiums… Bref, c’est pas clair… Donc, je recherche un nouveau kit 2.1, avec une meilleur qualité sonore. Selon vous, les quels sont les meilleurs ? Les Hercules XPS 101 répondraient je pense à mes attentes. Qu’en pensez vous ? Merci d’avance !

    • Merci pour vos encouragements, c’est gentil ! :)

      Effectivement les Hercules XPS 101 font sans doute partie des enceintes 2.1 que je préfère, surtout parce que le son est suffisamment précis pour pouvoir les utiliser avec de la musique (alors que la grande majorité des enceintes 2.1 sont davantage faites pour les films ou jeux vidéo).
      Mais comme l’utilisation que je fais de mes enceintes est essentiellement orientée musique, j’ai quand même vraiment tendance à conseiller des enceintes 2.0 dans ce cas. Je ne sais pas si c’est également votre cas, mais au même prix que les Edifier S330D il y a les Genius SP-HF2020 (en 2.0 donc), et vraiment niveau qualité audio c’est du très bon !
      Par contre si vous utilisez vos enceintes pour des films ou bien si vous souhaitez juste avoir des basses très présentes (plus présentes que précises en fait…), alors les enceintes 2.1 peuvent effectivement faire l’affaire.

      Il y a d’ailleurs les enceintes 2.1 JBL qui ont un son assez agréable, avec une coloration un peu froide sans doute mais finalement de bonne qualité. Par contre les prix JBL sont assez élevés comparé aux autres marques, on paie beaucoup le design…

      • Merci pour cette réponse très détaillée ! ;)
        Je trouve le son et des S330D trop « gras » et le tout forme un méli-mélo pas forcement agréable (selon moi…). Mais je cherche une meilleure qualité sonore que les Edifier avec de beaux aigus et de beaux médiums… Cependant, j’adore les bonnes basses bien puissantes !
        C’est surtout pour écouter de la musique (éléctro et autres musiques à basses). Même si je compte bien m’en servir pour mes films et jeux vidéos… C’est pour cela que les Hercules me paraissaient être le meilleur compromis.
        Merci ! Cordialement

        • Les Genius SP-HF2020 ne me laissent pas indifférent ! Mais j’ai peur de ne pas avoir assez de basses pour écouter du Guetta, DJ Antoine, LMFAO, Queen, AC’DC…
          Vous m’avez posé une colle en me présentant ces HF2020…
          Alors Genius ou Hercule ? –’
          Merci de vos conseils !

          • Bah si vous avez le budget, les XPS 101 seront de toutes façons un excellent choix.

            Ce que je conseille de temps en temps pour ceux qui ont peur de manquer de basses avec les SP-HF2020 (puisqu’on ne peut pas régler le niveau des basses indépendamment), c’est de regarder les SP-HF1800A: un peu moins puissantes que les SP-HF2020, par contre c’est possible de régler les basses et les aigus de manière indépendante. Et en mettant les basses à fond sur ces enceintes vous n’avez aucun risque de manquer de basses, ça envoi du lourd ! Et je suis sûr que vous n’aurez jamais à mettre le niveau des basses au maximum avec ces enceintes.

            Mais j’espère que je ne vous ai pas posé une nouvelle colle avec ces SP-HF1800A ! ;)

  4. Pour le bien être de ma tirrelire et de mes oreilles, je crois bien que je vais finalement me tourner vers les Genius SP-HF1800A ! Merci pour tous vos conseils ! Super blog et de très bon conseils ! Mais vous devriez instorre un système de note je pense. Mais c’est sûrement un choix de votre part. Encore merci pour tout !

    • Merci ! :)
      Tenez-nous au courant quand vous aurez craqué pour les SP-HF1800A, ça m’intéresse bien d’avoir les retours des utilisateurs !

      Effectivement le système de notes est une très bonne idée, et ce n’est pas vraiment un choix pour l’instant de ne pas le faire mais plutôt un gros manque de temps! ;)
      Mais il faudra que je finisse par prendre le temps de le faire, ça pourrait beaucoup aider dans la comparaison / évaluation des enceintes, vous avez raison.

        • Salut,

          Bizarre que le login Titoutiger n’ai pas marché… j’y suis pour rien, promis ! :)

          Merci en tout cas pour ton retour sur les SP-HF1800A, c’est très sympa, et je suis super content qu’elles te plaisent !

          • Merci surtout à vous pour vos conseils, bien sur mais surtout pour votre super blog !! Je ne peux m’empecher de lire chaque nuveau poste !!
            Merci encore et bonne continuation !
            Esteban (ou Titoutiger comme vous préférez ! –’)

  5. Salut,
    J’ai un kit 2.1 Creative j’en suis très satisfait.
    Et je les trouve assez similaire avec ces enceintes.
    Serait-ce le fait qu’elle vienne du même continent asiatique ?! ;)

    La seule chose qui me perturbe en fait se trouve sur la photo. Les 2 HP ont un design propre à chacun. Certains peuvent aimer, je ne suis pas très fan pour ma part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>