Test des Edifier M1360

Les enceintes 2.1 Edifier M1360Après avoir testé les Edifier M1380 il y a quelques jours, je me suis intéressé à leurs petites sœurs : les Edifier M1360. Comme les M1380, les M1360 représentent l’entrée de gamme des enceintes 2.1 Edifier, avec cette fois un prix encore plus faible puisqu’il est sous la barre des 30 €. On est donc vraiment dans la catégorie des enceintes 2.1 à tout petit prix, ce à quoi ne la marque chinoise Edifier nous avait pas vraiment habitué.

 

Avec 3.3 kilos à la pesée, le carton des M1360 fait effectivement partie des poids légers dans la catégorie enceintes 2.1. En déballant les enceintes je vois que le caisson de basses n’est effectivement pas bien gros, mais pas ridicule non plus. On aperçoit son évent sur la face avant, tandis que le haut-parleur des graves est situé dessous, comme c’est de plus en plus le cas sur les caissons récents, et orienté vers le sol. Et le haut-parleur n’est pas du tout protégé par un cache ou une grille, donc attention à ne pas percer ou endommager sa membrane en sortant ou manipulant le caisson !

Haut parleur du caisson de basses des enceintes M1360

Les 2 satellites sont quant à eux vraiment compacts, avec une forme anguleuse bien marquée. Mais j’aime bien leur design, c’est assez classe : les revêtements ont notamment l’air de qualité correcte, avec quelques zones d’un joli noir laqué (sur l’évent avant, ainsi que l’extrémité arrière du satellite). L’avantage d’avoir des satellites compacts est qu’il est plus facile de leur faire une place sur le bureau, pour les positionner de part et d’autre de l’écran d’ordinateur par exemple, mais il ne faut bien sûr pas que cette compacité soit obtenue au détriment de la qualité audio, ce que nous verrons un peu plus loin dans ce test.

La télécommande filaire des M1360 est exactement la même que celle des M1380, avec en particulier le point que je n’avais pas aimé déjà : la télécommande est insérée au milieu du câble audio qui relie le caisson de basses à l’ordinateur, au lieu d’utiliser un deuxième câble indépendant du câble audio. Je trouve cette configuration donne beaucoup moins de liberté dans le choix de la position des éléments sur le bureau. Et en plus avoir une télécommande de laquelle partent 2 câbles (l’un vers le caisson, et l’autre vers l’ordinateur) nous rappelle 2 fois plus que nous n’avons pas affaire à une télécommande sans fil !La télécommande filaire des Edifier M1360

Concernant les fonctions présentes sur la télécommande, on retrouve bien sûr le réglage du volume général, une fonction « Silence », ou « Mute », qui s’active en appuyant sur un petit bouton, et une prise casque.  Lorsque la fonction « Mute » n’est pas activée, et donc que les haut-parleurs fonctionnent, une petite led verte est allumée, pour témoigner du fonctionnement des enceintes.

Par contre il n’y a pas de réglage possibles des basses, ni sur la télécommande ni sur le caisson de basses. Il faudra donc se contenter du réglage par défaut proposé par Edifier, mais on peut d’ores et déjà affirmer que ça ne serait pas vraiment satisfaisant puisque chaque style de musique, ou chaque application (musique, films, jeux vidéo) a des besoins différents en basses…

À noter aussi que la connexion des 2 satellites sur le caisson de basses ne se fait que par un seul connecteur, de type mini-Jack stéréo. C’est donc une unique prise mini-Jack qui se branche dessus, et d’où partent 2 câbles audio, l’un vers le satellite droit et l’autre vers le satellite gauche. La longueur de ces câbles est de 140 cm.

Et pour finir sur la connectique des enceintes Edifier M1380, je signalerai juste que l’interrupteur Marche / Arrêt se trouve à l’arrière du caisson, de manière tout à fait classique. Et que par contre aucune entrée audio auxiliaire n’est disponible.

 

Face arrière du caisson de basses des M1360Attaquons maintenant véritablement le test audio de ces enceintes M1360. Je vais commencer par tester la puissance de cet ensemble 2.1, puisque la valeur annoncée par Edifier est de 8.5 Watts RMS, ce qui me parait bien faible. Alors effectivement les M1360 ne sont pas vraiment un concentré de puissance, par contre j’ai eu la sensation de beaucoup plus que 8.5 Watts RMS, plutôt le double en fait, une quinzaine de Watts RMS. J’avais déjà noté cette différence entre puissance annoncée et puissance ressentie pour les M1380, donc je ne sais pas trop comment Edifier mesure la puissance audio de ces enceintes, mais on va dire que comme pour certaines chaussures, ça chausse large ! :) Et au final vous aurez à peu près la même impression de puissance sur les M1360 que sur les Logitech S-220 par exemple, qui font 17 Watts RMS.

Hormis ces considérations sur la puissance, que dire de la qualité du son des enceintes M1360 ? Et bien globalement le son est bon, ce qui n’est plus une surprise chez Edifier. Mais il manque tout de même pas mal d’aigus, ce qu’on avait déjà vu sur les M1380 aussi. Un manque d’aigus se traduit par une sonorité un peu fermée, étouffée.

Sinon les basses sont bonnes pour une utilisation orientée musique, mais un peu timides pour les films. Et comme il n’y a pas possibilité d’ajuster le niveau des basses il ne faut clairement pas acheter ces enceintes avec l’idée de transformer son ordinateur en machine à boum boum. Mt Eden ne sera donc pas vraiment le genre d’artiste que les M1360 sauront mettre en valeur.
Mais enfin pour le prix il n’y a vraiment pas de quoi se plaindre, et aucun gros défaut n’est à déplorer.

Un test intéressant à faire est de débrancher pendant l’écoute les 2 enceintes satellites, pour entendre la seule contribution du caisson de basses. Cela permet de voir si le caisson est vraiment dédié aux basses, ou s’il a aussi tendance à aider les satellites dans les plus hautes fréquences. Et bien sur les M1360 on se rend compte que le caisson de basses joue un rôle important dans les bas-médiums, ce qui explique sans doute ses limites dans les basses (il ne peut pas être partout !). La faute à des satellites trop compacts qui ne sont pas capables d’assurer leur boulot en descendant jusqu’aux bas-médiums ?

J’ai noté enfin très peu de saturation à fort niveau, sauf si on envoie de la musique vraiment trash bien sûr. Mais globalement Edifier est une marque qui semble avoir à cœur de proposer des produits propres, qui ne saturent pas.

Mais au final un kit 2.1 avec des basses assez légères, et où on ne peut pas les régler, pour moi autant acheter un kit 2.0, à prix égal la qualité audio sera certainement meilleure.

 

En conclusion les Edifier M1360 sont pour moi de bonnes enceintes 2.1 entrée de gamme, qui jouissent du même sérieux de fabrication de la part d’Edifier que les autres enceintes plus haut de gamme de la marque. Le son est agréable, bien qu’avec un petit manque d’aigus à déplorer. Pour beaucoup de musiques le niveau des basses du caisson des M1360 conviendra, mais si on s’attaque aux styles plus gourmands en basses les M1360 atteindront vite leur limite, et on reste sur sa faim.
C’est le cas des films également, pour lesquels il est important d’avoir des basses généreuses, ce que ne peut fourni le caisson des M1360. Le problème vient peut-être de l’absence de réglage du niveau des basses, ce qui est un manque cruel sur des enceintes 2.1.
Donc même si ce sont de bonnes enceintes dans l’ensemble, personnellement je trouverai plus judicieux d’acquérir des enceintes 2.0, qui assureront autant dans les basses tout en proposant une qualité audio supérieure, à prix équivalent.

Une réflexion au sujet de « Test des Edifier M1360 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>