Test des Creative Inspire T3130

Photo des enceintes 2.1 Creative Inspire T3130Dans la catégorie des enceintes 2.1 je vous propose le test des Creative Inspire T3130, qui ne sont pas les plus récentes de la marque mais Creative étant une valeur sûre ça me parait intéressant de passer un peu en revue leurs produits.

Les Inspire T3130 se situent aux alentours des 40 €, donc plutôt entrée de gamme pour les enceintes 2.1. Les principales spécifications de Creative pour ces enceintes sont une puissance de 25 Watts RMS, une télécommande sans fil, un caisson de basses avec subwoofer orienté vers le sol, et des satellites avec blindage magnétique.

 

En commençant à sortir cet ensemble 2.1 du carton je m’aperçois que le caisson de basses n’est pas bien lourd, et de taille assez compact. Ça plaira sans doute à ceux qui n’ont pas beaucoup de place sur leur bureau pour mettre les enceintes. Par contre je suis tout de suite surpris par ce haut-parleur des graves (subwoofer) du caisson : il se trouve sur la partie inférieure du caisson et est effectivement orienté vers le sol, par contre il n’a absolument aucune protection, le haut-parleur a été vissé dans le caisson et c’est tout, pas une grille ni un cache de protection. Dans une utilisation normale ça ne doit pas poser de problème, par contre si on manipule le caisson sans faire attention on risque de déchirer vraiment facilement la membrane du haut-parleur je trouve. Si par exemple quelqu’un veut déplacer le caisson, et passe la main dessous pour le soulever, ben crack, il risque bien de faire passer ses doigts à travers la membrane du haut-parleur, et là adieux les basses… Bref, je trouve que ça n’aura pas coûté grand-chose à Creative de rajouter un petit cache sur ce subwoofer, aussi sommaire soit-il.Haut parleur du caisson de basses des Creative Inspire T3130

Les 2 enceintes satellites sont quant à elles bien finies, incluant chacune un haut-parleur de médiums de 2.5’’ de diamètre. Les enceintes satellites sont reliées au caisson de basses par 2 câbles se rejoignant à l’extrémité sur le même connecteur mini-Jack, et qui se branche sur la sortie « Speakers » du caisson.

L’aspect général des enceintes Inspire T3130 est assez sobre, entièrement noir, sur lequel il n’y a en fait pas grand-chose à dire… ni laid ni beau, il est, c’est tout !

Télécommande des enceintes Creative Inspire T3130Un mot sur la télécommande filaire : J’aime bien lorsque les télécommandes filaires sont indépendantes du câble audio, c’est-à-dire lorsque il y a 2 câbles qui partent du caisson de basses : l’un pour la télécommande filaire, et l’autre pour aller se brancher sur l’ordinateur ou la source audio. C’est en général la configuration utilisée par les enceintes moyen ou haut de gamme, mais ce n’est malheureusement pas le cas des Inspire T3130. Ici la télécommande filaire est insérée directement sur le câble audio qui va se connecter à l’ordinateur, et se trouve à peu près au milieu. Ça ne change rien sur le fonctionnement de la télécommande, mais je trouve juste ça un peu moins pratique. Sinon la télécommande elle-même des Inspire T3130 est vraiment petite (trop petite ?), et permet de régler le volume par un molette placée sur le côté, ainsi que d’allumer ou d’éteindre les enceintes.

Et dernière chose : on trouve bien sûr sur ce kit 2.1 un variateur qui permet d’ajuster le niveau des basses, et se trouve à l’arrière du caisson.

 

Réglages à l'arrière du caisson des enceintes Creative Inspire T3130Voilà pour la partie purement descriptive, passons maintenant au test audio de ces Creative Inspire T3130.

La première chose qui saute aux oreilles, c’est les basses vraiment très faibles dès la première écoute. Il faut en fait ne pas hésiter à mettre le variateur des basses quasiment à fond tout le temps, sinon les basses sont vraiment trop discrètes. Avec le variateur à fond ça passe, on entend bien les basses mais ça n’est quand même pas l’extase. Par exemple je sais qu’avec des enceintes 2.1 il faut en général que je mette le variateur des basses assez fort pour regarder des films, et que je le baisse à la moitié environ pour la musique. Mais avec les Creative Inspire T3130 il faut que je le laisse tout le temps au maximum quasiment, faute de quoi l’absence de graves se fait trop sentir.

En revanche j’ai beaucoup apprécié la présence des médiums. Alors que c’est un défaut qu’on retrouve assez régulièrement chez les enceintes 2.1, ici avec les Inspire T3130 les médiums sont bien présents, les aigus également, et l’équilibre global du son est très agréable. Pour les chansons à texte ou la pop en général le son des Creative Inspire T3130 convient bien, et avec la mauvaise impression que j’ai eu pour les basses dès le début ce bon comportement dans les médiums / aigus rattrape bien, parce que tant qu’à choisir j’aime mieux avoir des bons médiums/aigus et peu de basses que le contraire (bon, maintenant si on pouvait ne pas avoir à choisir ça serait encore mieux ! :))

Par contre on retrouve beaucoup de saturation à fort niveau sonore, basses comme médiums, donc il faut éviter au maximum de pousser les Inspire T3130 dans leurs derniers retranchements, parce que sinon c’est la panique à bord !

 

En conclusion j’ai quand même été un peu déçu par ces enceintes 2.1 Creative, ce constructeur nous avait habitué à mieux. Les Inspire T3130 sont assez faiblardes dans les basses, mais se rattrapent heureusement avec les médiums et les aigus qui font un son global assez équilibré et agréable à l’oreille (pour des musiques qui ne misent pas tout sur les basses…).
On regrette l’absence totale de protection sur le subwoofer placé sous le caisson de basses, ainsi que la télécommande filaire un peu bâclée par Creative. À prix équivalent je pense qu’il serait plus judicieux de se tourner vers des enceintes 2.1 Trust, ou Genius.

4 réflexions au sujet de « Test des Creative Inspire T3130 »

  1. C’est vrai que c’est bizarre ce haut-parleur sous le caisson de basses qui n’est pas du tout protégé, ça donne l’impression que Creative a juste oublier de visser le cache par dessus lors de la production des enceintes.

  2. En ce qui concerne les basses, je ne suis pas du tout d’accord !!
    Je dois mettre le variateur à 3/4 au maximum sinon les basses sont beaucoup trop présentent. Et je « commence à les entendre » à 1/4.

    Personnellement, pour les films et les jeux, je les trouves parfaites, mais la musique… (j’écoute beaucoup de rock, metal et heavy metal). Les basses prennent le dessus : donc je n’entends principalement que la batterie la/les basse(s). Je dois ajuster le variateur du caisson de basses et les niveaux des fréquences plus hautes pour qu’elles soient un peu boostées (réglage fait sur la carte son).

    En ce qui concerne le caisson, Creative n’est ni le premier, ni le dernier à opter pour ce genre de « non sécurisation ». Là, je trouve que vous faites sérieusement des caprices ;) Je veux dire par là que c’est à vous de faire attention. Et puis, une fois que notre kit est installé, généralement on n’y touche plus. Et c’est un point sur lequel je ne pense pas que ce soit aussi « grave ». Si j’aurais un kit d’enceintes Focal, même si elles sont extrêmement chères, je suis presque sûre et certains que je bougerais le cache.

    Par contre, là où je vous rejoints, c’est sur la commande filaire. A cause de ce choix, j’ai un enfer de câbles sur mon bureau…

    Pourriez-vous me dire avec quoi vous avez testé ce kit ? Avec quel carte son, quel qualité et format de fichiers,… ?

    • Bonjour,

      Curieux en effet que vous trouviez les basses puissantes, je me rappelle encore quand j’ai fait ce test et de ma déception en poussant le variateur des basses à fond… Maintenant ça peut aussi être dû au fait que je teste en général 1 enceinte par semaine, avec certaines assez haut de gamme, et que sans le vouloir mon niveau d’exigence monte petit à petit… :)

      Pour la non sécurisation du subwoofer ce n’est bien sûr pas un point critique, mais au lieu de forcer l’utilisateur à faire attention je trouve que mettre un bout de plastique protecteur (qqu centimes d’euros?) ne serait pas idiot… Pendant un temps je déménageais assez régulièrement par exemple, et si j’avais eu à trimbaler ce caisson de basses je ne suis pas sûr du tout qu’il aurait survécu !

      Pour mes tests en 2.0 et 2.1 j’utilise principalement un PC portable Asus, et j’alterne flac et MP3 (44 kHz/330kbps)… du standard quoi, puisque pour moi tout l’intérêt d’un test c’est de se placer au plus près possible de la configuration des utilisateurs finaux! (et donc ne pas faire ça dans un studio insonorisé, avec des lecteurs très haut de gamme que très peu de personnes possèdent au final…)

      Merci en tout cas pour votre commentaire intéressant, c’est toujours enrichissant d’avoir des retours d’utilisateurs !

  3. ca y’est, jles ai commandé, reste plus qu’à attendre de les recevoir et jspr que ça tiendra ses promesses! :)
    Merci pour le test en tout cas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>