Test des Harman Kardon SoundSticks Wireless

La version sans fil des Harman Kardon SoundSticks III

Ça fait longtemps qu’on les attendait, mais la version sans fil des SoundSticks d’Harman Kardon est finalement arrivée, et c’est donc les SoundSticks Wireless que je propose de tester aujourd’hui. La version sans fil a exactement le même design  que la version filaire (à quelques tous petits détails près), qui est sans doute l’un des designs les plus aboutis du monde multimédia. Les Harman Kardon SoundSticks Wireless sont donc des enceintes sans fil de type 2.1, en vente actuellement aux alentours de 250 € sur internet.

 

Petit rappel sur le design pour ceux qui n’auraient encore jamais entendu parler ou vu les SoundSticks : complètement transparents, les enceintes satellites et le caisson de basses dévoilent toutes leurs entrailles les volumes intérieurs de chaque élément. C’est original, soigné, et donne une impression de légèreté unique. On a presque l’impression d’avoir affaire à un kit audio multimédia dématérialisé… Et si il y a besoin de le préciser à nouveau, les enceintes SoundSticks sont les seules enceintes multimédia à avoir été intégrées à la collection permanente du MoMA (Museum of Modern Art) de New-York, excusez du peu !

La structure des SoundSticks Wireless est très facile à décrire, puisque tout est visible : le subwoofer de 6’’ intégré dans le caisson de basses est orienté vers le sol, avec l’évent à l’arrière du haut-parleur qui remonte verticalement jusqu’au sommet du caisson. Des pieds surélèvent légèrement le caisson, pour que le subwoofer soit à une distance optimale du sol et que les réflexions des basses se propagent avec le maximum d’efficacité.

Les 2 enceintes satellites sont équipées de 4 haut-parleurs de 1’’ chacune, dans une conception acoustique de type bass-reflex, comme le caisson de basses. Sauf que pour les satellites l’évent est plus discret, et sort en bas de la face avant, en-dessous des 4 haut-parleurs. On peut d’ailleurs voir que l’évent des satellites fait un angle à 90° dans l’enceinte, ce qui est assez rare. Les pieds des enceintes satellites sont sous la forme d’un gros anneau noir, en matériau antidérapant, qui ressemble à du caoutchouc au toucher.  Je trouve que c’est l’élément qui s’accorde le moins au style des SoundSticks Wireless, puisqu’avec ce socle en caoutchouc noir on est loin des sensations de transparence et de légèreté du reste de cet ensemble 2.1, peut-être qu’Harman Kardon aurait pu trouver un peu mieux, à mon goût. Par contre l’encombrement au sol des satellites est assez réduit, ce qui est pratique pour pouvoir les placer sans peine sur un bureau ou de part et d’autre de la télé, par exemple. Lire la suite

Test des Philips SPA2201

Les enceintes USB Philips SPA2201

J’ai testé aujourd’hui une petite enceinte USB de chez Philips : les SPA2201. Philips est un constructeur qui propose des enceintes plutôt entrée ou milieu de gamme, mais la fabrication et les finitions sont généralement toujours au rendez-vous. C’est par contre la première fois que je teste une enceinte USB de leur marque, les enceintes USB représentant vraiment le bas de l’entrée de gamme au niveau performances audio, donc on va voir ce que ça donne. Les Philips SPA2201 sont disponibles à un peu plus de 20 €.

 

Pour commencer par l’apparence de ces enceintes, on se dit qu’on pourrait trouver inscrit dessus « Made for iPod » que ça serait aussi explicite ! Je veux dire par là que les formes un peu arrondie, le style épuré et la finition en blanc laqué rappelle vraiment le style des produits Apple, ce qui n’est pas un mal en soi bien sûr. L’originalité vient de la face avant des enceintes, où la membrane noire du haut-parleur est entourée par un anneau blanc, lui-même entouré par une autre alternance de noir puis de blanc. C’est assez joli au final, et si le style général collait moins avec mon PC portable Asus gris ça devrait en revanche s’accorder parfaitement bien avec un Mac Book !

Côté raccordements pas de surprise : il y a un câble qui relie les 2 enceintes entre elles (d’une longueur de 95 cm), puis un double câble part de l’enceinte de droite pour aller sur l’ordinateur. Ce double câble de 150 cm de longueur se termine par un connecteur USB pour l’alimentation, et un connecteur mini-Jack pour la connexion audio. Une bague coulissante sur le câble permet d’ajuster le point de séparation entre le double câble et les 2 câbles indépendants USB et mini-Jack. Lire la suite

Test des Genius SP-900BT

La nouvelle enceinte Bluetooth Genius SP-900BT

Le test d’aujourd’hui concerne une nouveauté de chez Genius : l’enceinte sans fil SP-900BT, actuellement disponible en version noire-argent, et bientôt en vert-argent. La SP-900BT est une enceinte Bluetooth très compacte qui se veut facilement transportable, et qui dévoile quelques  bonnes surprises étant donné le prix très abordable pour une enceinte sans fil, de 35 € environ.

 

On se rend mieux compte de quel genre de produit on a affaire en recevant l’enceinte dans son carton d’emballage, puisqu’avec des dimensions de 17 x 12 x 8 cm on se doute que la SP-900BT est davantage orientée vers une utilisation nomade et simple que vers de la grosse performance audio. Ça ne conviendra donc pas à tout le monde bien sûr, mais franchement bénéficier d’une liaison audio Bluetooth (v3.0 !) pour 35 € me parait déjà une belle réussite en soi… sauf très mauvaise surprise pendant le test bien sûr, mais je commence à connaitre les enceintes Genius et j’ai plutôt tendance à faire confiance à cette marque.

On trouve dans le carton la petite enceinte, un câble USB, un câble audio mini-Jack, une housse de protection pour l’enceinte en tissu noir rembourré, et le classique manuel d’utilisateur. Le câble USB sert à recharger la batterie de l’enceinte, puisque celle-ci fonctionne en effet sur une batterie Lithium-Ion. Pas de transformateur secteur donc, et pour une utilisation prolongée de l’enceinte il faudra penser à avoir un port USB disponible sur un ordinateur pas loin pour pouvoir la recharger. Lire la suite

Rupture définitive pour les SP-700 de Genius

Enceintes 2.0 Genius SP-700 en fin de vie

Après les SP-HF1201A il y a quelques semaines, Genius continue de faire le trie dans sa gamme d’enceintes multimédia 2.0, et ce sont cette fois les SP-700 qui sont arrivées en fin de vie.

Les SP-700 étaient des petites enceintes 2.0 d’une puissance de 16 Watts RMS, et qui avait un son vraiment sympa pour leur prix, moins de 35 €. Les enceintes les plus ressemblantes aux SP-700 chez Genius sont les SP-HF500A, qui font 14 Watts RMS et qui coutent quelques euros de moins. En termes de qualité audio c’est assez proche, donc on pourra se tourner vers ces SP-HF500A sans problème, par contre les SP-700 avaient l’avantage d’offrir un réglage des basses et des aigus indépendants, tandis que les SP-HF500A n’offrent qu’un unique réglage pour la tonalité.

Dommage en tout cas pour ces SP-700, je les aimais bien, et j’espère surtout maintenant que Genius va nous sortir une petite nouvelle pour compléter sa gamme d’enceintes 2.0, puisqu’on n’a rien vu de nouveau depuis les excellentes SP-HF2020.

Il reste encore quelques exemplaires de SP-700 que l’on peut trouver sur internet, mais dès que les stocks seront écoulés ça sera la rupture définitive, d’ici 1 à 2 semaines je pense.

Test de la station Edifier On the Go iF350

Station d'accueil Edifier On the Go iF350 encore

J’ai testé aujourd’hui une station d’accueil de la marque Edifier qui n’a jamais vraiment fait parler d’elle : la On the Go iF350. Cette station d’accueil pour iPhone et iPod a pourtant quelques points forts, mais c’est sans doute par manque d’originalité qu’elle n’a jamais percé sur un marché déjà bien fourni. Elle est en vente actuellement à 90 € environ.

 

Concernant la structure de la station, on remarque tout de suite sa finesse. À commencer par le carton du produit, qui fait moins de 6 cm d’épaisseur. Ça fait donc partie des stations les plus fines du marché, et Edifier a réussi cela en mettant au point un pied pivotable : en fait lorsqu’on déballe la station ou qu’on souhaite la transporter, le pied central et le dock pour iPhone sont repliés à l’intérieur de la station. Quand on veut utiliser la station, il suffit de faire pivoter le pied arrière, et le dock pour iPhone se met lui aussi automatiquement en position horizontale. Une fois dépliée, la station On the Go iF350 a une épaisseur plus conventionnelle de 12 cm.

Pied de la station Edifier On the Go iF350La finition est assez soignée, avec notamment la partie arrière de la station qui est d’un blanc laqué, sans aucune arrête vive. Il y a peut-être le bout de l’antenne télescopique pour la radio qui dépasse un peu, et qui casse un peu les lignes assez pures de la station, c’est dommage.

La façade avant est un peu plus banale, avec un revêtement noir laqué pour la partie centrale, encadrée par les grilles noires des 2 haut-parleurs sur les côtés. On retrouve un petit écran LCD monochrome sur le haut de la façade avant, qui affiche les informations basiques de l’état de la station (niveau du volume, source audio, état de la batterie), tandis que les boutons de contrôle sont situés sur la partie supérieur de la station Edifier On the Go iF350. Lire la suite